Depuis quelques années, les entreprises sont en train de se transformer pour mieux s’adapter aux nouvelles technologies et aux changements que nous vivons. Chez MCI, nous les accompagnons dans cette démarche

Cette transformation technologique a également un impact fort, au quotidien, dans notre façon de vivre et de travailler. Ceci a largement été poussé par la crise du COVID depuis 2020. 

Chacun d’entre nous, a su réagir et s’adapter en étant « résilient ». Tous, nous devons persévérer pour transformer les contraintes que nous avons vécu en une vraie opportunité pour garder les changements positifs que cela a induit. 

C’est pourquoi à notre très petite échelle, nous privilégions le travail “hybride” chez Monconsultantinfo. Nous adaptons notre présence semaine par semaine, en fonction des besoins matériels ou physiques. Ayant déjà un besoin quotidien de matériel pour des visio-conférences à travers la France avec nos clients, nous avons intégré ce mode de travail dans nos habitudes. 

Cependant, tout le monde n’est pas à l’aise avec cette nouvelle méthode de travail, cela peut créer des tensions dans certaines entreprises, dans certains domaines, mais, en privilégiant la communication à l’aide d’outils bien paramétrés, nous pouvons tous arriver à trouver un équilibre

Les entreprises qui se sont préparées et ont adoptées un système d’information tourné vers la communication entre les équipes, et qui ont transformé leur process avant Covid s’en sortent beaucoup mieux. Mais le virage technologique peut et doit encore se faire dans bon nombre d’entreprises pour justement permettre ce travail “hybride”, ce sera aussi un enjeu conséquent pour recruter les futurs collaborateurs. 

Alors oui tout n’est pas rose, loin de là lorsqu’on lit le rapport remis par les syndicats recemment sur l’analyse du télé-travail il y a encore beaucoup de choses à régler : Isolement, épuisement, ergonomie du poste de travail…  

Mais ce n’est pas une raison pour abandonner et tourner le dos à cette nouvelle méthode. Des efforts ont déjà été fourni dans ce sens (crédit d’impôt sur l’équipement par exemple). Nous croyons qu’avec un accompagnement adapté, chaque collaborateur peut se sentir beaucoup mieux et délivrer tout son potentiel dans cet environnement hybride. Le tout est de savoir être objectif sur les besoins de chacun, et de trouver un équilibre entre présentiel et distanciel, le tout, dans un climat de confiance mutuelle. 

Dans ce changement il y a aussi la formidable opportunité de réduire notre impact carbone assez simplement. Comment ? en divisant ne serait-ce que par 2 nos déplacements ce serait déjà énorme. Nous avons pu le constater lors des confinements, l’impact positif a été très conséquent sur la nature au coin de notre rue. Essayons dans la mesure du possible de ne pas reprendre nos vieilles habitudes de déplacement journalier. Ce que nous constatons depuis quelques semaines sur l’agglomération Rouennaise avec la reprise des bouchons est un indicateur qui doit nous interpeller et nous faire réfléchir. Voulons-nous tout recommencer comme avant ? ou essayer de nous améliorer en gardant une partie des aspects positifs de cette crise ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *