Vous vous êtes déjà engagé dans un changement important de vos outils digitaux qui impacte fortement votre stratégie d’entreprise mais vous rencontrez un certain nombre de blocages qui ont mis un coup d’arrêt (ou un fort ralentissement) à votre projet, cela génère de nombreux dysfonctionnements au sein de l’entreprise ? Vous n’êtes pas les seuls dans ce cas-là, cela arrive plus que vous ne l’imaginiez. 

Quelles sont les types de blocages fréquemment rencontrés ? 

1/ La complexité a été mal évaluée : le projet semblait “facile” mais à la mise en pratique, cela s’apparente plus à une usine à gaz 

2/ Certaines personnes ne participent pas au projet (ou pire vous mettent des bâtons dans les roues) 

3/ le rôle du prestataire n’est pas clair ou a été mal défini, ce qui crée des incompréhensions et des tensions 

4/ Les délais s’allongent, il y a des pertes de données entre l’ancien système et le nouveau,  

Quelles sont les conséquences pour vous ? 

Ces problèmes entachent la bonne gestion courante de votre entreprise et vous empêchent de facturer correctement vos clients… 

Ces types de blocages sont courants, c’est donc légitime de les vivre. Ce sont autant de raisons qui bloquent ou freinent les changements de toute nature au sein de nombreuses sociétés. 

La première personne à avoir la volonté d’amener ces changements (c’est courageux !) est donc confrontée à ces différentes problématiques qui forcément la freinent elle-même, c’est bien naturel. 

C’est aussi pour cela que vous n’arrivez pas forcément à vous engager dans un projet de transformation qui est pourtant nécessaire voir vital pour votre entreprise. Vous visualisez les problèmes avant de voir les bénéfices de l’action (budgets non maitrisés, résultats décevants, mécontentement de l’équipe, blocage des processus de l’entreprise, dépendance avec un nouveau fournisseur…) 

Tous ces risques sont réels et bien souvent c’est ce qui est vécu dans de nombreux cas mais ce n’est pas une fatalité. Nous ne sommes pas parfaits nous avons le droit de nous tromper mais, nous pouvons rectifier le tir. 

L’essentiel est d’anticiper ces risques et de les minimiser le plus possible en passant du temps sur la préparation et le suivi des projets. 

Il est même tout à fait possible aussi de redresser un projet très mal engagé (on a quelques exemples). 

Comment ? En reprenant les choses calmement et simplement, en listant, en se fixant de nouveaux objectifs à court terme réalistes on peut sortir d’une situation qui semble être une impasse à un moment donné. 

Le plus important dans ce type de situation est de privilégier le maintien de la communication avec toute les parties prenantes (ce qui, sous pression peut être très compliqué). C’est pourtant primordial pour rectifier les dérives et trouver des solutions avec tous les acteurs. 

Faites le point de tous les blocages et évaluez les différentes solutions envisageables. Établissez une classification de la faisabilité de chaque solution envisagée. Reliez les acteurs à leurs actions.  

Une fois cela fait, supprimez les solutions envisagées les moins réalisables et investissez votre énergie dans les actions efficaces à court terme. Cela débloquera petit à petit des points et vous permettra d’avancer, de voir plus clair, et de remettre le positif au cœur de votre projet.  

La vie n’est pas un long fleuve tranquille mais c’est tellement satisfaisant de s’en sortir et de repartir sur des bases plus saines. Avec une bonne agence tous risques on s’en sort, il existe toujours une solution. Le tout est d’avoir le recul nécessaire et les ressources pour les identifier et les mettre en œuvre. 

Une aide extérieure est parfois utile afin de prendre le recul nécessaire et de mettre les choses à plat. N’hésitez pas à contacter un prestataire comme MCI afin de vous aider dans cette démarche. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *